Home

Raymond Gervais 1946-2018



Véritable monument de la scène artistique canadienne, Raymond Gervais est décédé le 6 janvier dernier.  Il laisse une œuvre où se mêlaient les mondes de la musique et des arts visuels réunis sous forme d'installations, de vidéos et de performances. Cet autodidacte assumé nous laisse l’œuvre d’une vie qui restera marquante pour le monde des arts au Québec et au Canada.

Au cours des 40 dernières années, il aura été animateur de plusieurs émissions musicales à la radio de Radio-Canada; il a participé activement à la sauvegarde du patrimoine musical, en particulier dans le domaine du jazz et de la musique classique et contemporaine. Il a lui-même été musicien, organisateur de concerts, enseignant et écrivain sur la musique tout en donnant des ateliers et des conférences. Il aura été un collectionneur d’objets liés à la musique, objets qui lui serviront à créer des histoires et des installations aux analogies étonnantes.

Gervais s'intéresse bien sûr au monde musical pour sa dimension sonore, mais aussi pour l'aspect visuel des disques, leurs possibilités plastiques, oniriques. En tant que commissaire, il a d'ailleurs exploré les liens unissant les pochettes de disques et la photographie lors de l'exposition PHONO PHOTO, Carte grise à Raymond Gervais à Dazibao en 2001. Il a fait partie des artistes de l’exposition Aurora Borealis, (1985) produite par le Centre international d’art contemporain de Montréal (CIAC MTL) dans le cadre des Cent jours d'art contemporain de Montréal. Il a participé à l'importante anthologie Broken Music, présentée en 1990 au Musée d'art contemporain de Montréal. À cette occasion, il avait élaboré, en collaboration avec Irene F. Whittome et Rober Racine, le Trio pour Samuel Beckett, un livre disque alliant musique et voix, textes et images.

Exposées au Canada et en Europe ses œuvres se retrouvent au Musée des beaux-arts du Canada, au Musée d'art contemporain de Montréal, au Musée des beaux-arts de l’Ontario, au Musée national des beaux-arts du Québec, ainsi que dans de nombreuses collections privées. Il a reçu plusieurs distinctions pour sa contribution artistique, notamment le prix Ozias-Leduc de la Fondation Émile Nelligan en 2010 et le Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques en 2014.

Il laisse un vide considérable, tant pour sa famille, ses amis et les passionnés d’art. C’est donc pour lui rendre un dernier hommage qu’un rassemblement se tiendra le samedi 13 janvier 2018 chez Memoria, 1111, rue Laurier Ouest, Montréal à compter de 13h00. Un concert au piano de la Musique des Pages-Miroirs (extrait) de Rober Racine sera donné à 15h00.

Claude Gosselin et les membres du conseil d’administration du CIAC MTL offrent leurs plus sincères condoléances à Chantal Pontbriand et les familles Gervais et Pontbriand.

 

Information sur l'oeuvre:
Raymond Gervais
Tombeau (Mathias Grünewald via Paul Hindemith), 2000
Photographie et collage, No 1/2
51 x 43 cm