Accueil

Exposition



Javier Senosiain : architecture organique

« L'être humain ne doit pas se détacher des impulsions primales de son être biologique. Il doit se rappeler qu'il vient lui-même d'un principe naturel et que la recherche de sa demeure ne peut être séparée de ses racines; c'est-à-dire qu’il doit empêcher son habitat d'être contre nature». Le but de l'architecture organique de Senosiain est de: «créer un système adapté à l'espace de l'homme en fonction de ses besoins environnementaux, physiques et psychologiques, partant de ses origines dans la nature, et tenant compte de l’histoire du patrimoine bâti». L'idée de base est de réaliser des espaces couplés au corps humain similaires à l’intra-utérin, aux refuges pour animaux, aux troglodytes qui ont sculpté le soussol, à l'igloo ... Ce n'est pas un retour, c’est plutôt une réconciliation réfléchie. »

 

Instituto Cultural de México
2055, rue Peel, Montréal
Jusqu'au 28 décembre
Du mardi au samedi
De 12h à 17h

 

L’exposition peut être consultée sur le site Facebook de l’Instituto Cultural de México.

 

 

Javier Senosiain et oeuvre d'art public devant l'Instituto Cultural de México (2055, rue Peel, Montréal). Photos : Remigio Valdés de Hoyo



Vernissage de l'exposition Javier Senosiain, à l'Instituto Cultural de México, Montréal, le 4 septembre 2018. De gauche à droite : Remigio Valdés de Hoyo, fille de Javier Senosiain, Flora Bustillos épouse Estivill et Alejandro Estivill consul général du Mexique à Montréal, Javier Senosiain. Photo : Claude Gosselin



Vernissage de l'exposition Javier Senosiain, à l'Instituto Cultural de México, Montréal, le 4 septembre 2018. De gauche à droite : Alejandro Estivill consul général du Mexique à Montréal, Javier Senosiain, Claude Gosselin. Photo : Auky Gonzales