Accueil

Roadsworth (Peter Gibson)



Roadsworth a commencé à peindre les rues de Montréal à l'automne 2001. D'abord soucieux de voir se multiplier les pistes cyclables de la ville et de contester la “culture de l'automobile” de façon générale, il a commencé à s'exprimer en exploitant la signalisation routière et d'autres éléments du paysage montréalais à l'aide d'une technique primitive, celle du pochoir. À l'automne 2004, les activités nocturnes de Roadsworth ont mené à son arrestation et cinquante-trois chefs d'accusation de méfait ont été portés contre lui. Il était passible de lourdes amendes et d'un casier judiciaire, mais il a été condamné à une peine relativement peu sévère à cause, selon lui, de l'appui que lui a réservé la population après son arrestation. Depuis lors, Roadsworth a reçu plusieurs commandes et il poursuit son oeuvre, tant dans le domaine musical que dans celui des arts visuels.

En 2008, Alan Kohl a réalisé un film sur son travail, Roadsworth : Crossing the line, une production de l'Office national du film du Canada. Le CIAC a présenté des oeuvres in situ de Roadsworth et le film de Kohl durant La Biennale de Montréal - BNL MTL 09.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Roadsworth (Peter Gibson)
Balade d'écolier
2009
50,80 X 66,04 cm.
Impression numérique sur papier photographique.
Tirage de 100 exemplaires signés et numérotés par l'artiste.
Prix : 100 $ non-encadré

Plusieurs disponibles

 

RETOUR À LA LISTE DES OEUVRES À VENDRE